Assistant(e) de recherche - Unité de recherche en développement des circuits neuronaux

Sommaire des responsabilités

L'unité de recherche en développement des circuits neuronaux cherche à recruter une personne très motivée et pleine de ressources pour combler le poste d'assistant de recherche. La ou le candidat fera partie d'une équipe qui étudie le développement du système nerveux au niveau moléculaire et génétique. Les intérêts spécifiques du laboratoire sont le rôle de l'éphrine et de la nétrine dans le guidage axonal et l'assemblage et la fonction des circuits neuronaux nociceptifs. Le candidat jouera un rôle central dans le laboratoire et aidera à maintenir un environnement stimulant et stimulant.

  • Travailler sur des projets liés aux principaux intérêts du laboratoire et coordonner ses opérations quotidiennes
  • Utiliser les technologies actuelles, telles que la biologie moléculaire standard (ex. : construction de plasmides d'expression, génotypage par PCR), la biochimie des protéines, la détection in situ de l'ARNm, l'électroporation in situ, la culture cellulaire, l'immunohistochimie et la manipulation des petits animaux (ex. : perfusion et injection stéréotaxique)
  • L'adaptation indépendante et la mise en place de nouvelles technologies telles que l'ARNscope est également attendue. 

Qualifications requises

  • Maîtrise ou doctorat en sciences de la vie avec un minimum de trois ans d'expérience dans ce domaine
  • Forte formation en biologie moléculaire et en immunohistochimie
  • Expérience de la génétique de la souris et de la culture tissulaire
  • Excellentes capacités d'organisation et de gestion du temps, et d'attention aux détails
  • Indépendance, débrouillardise et capacités de dépannage
  • Compétences en communication efficace 
  • Maîtrise de l'anglais, à l'écrit et à l'oral
  • Maîtrise du français (un atout)

Comment postuler

Soumettre votre CV accompagné de deux ou trois références au directeur de l'unité de recherche. IMPORTANT : Dans l'objet du courriel, inscrivez la séquence de reconnaissance d'EcoRI et la couleur du pic d'émission d'Alexa 488.

Artur Kania (lab)
Directeur d'unité de recherche