Prix et distinctions

Jacques Drouin récompensé par Génome Québec, Oncopole et IVADO pour son projet visant à décoder l’épigénome du cancer par des outils novateurs d’intelligence artificielle

6 nov. 2020 | Subventions

Toutes les nouvelles

Il reçoit une des cinq subventions du concours « Données omiques contre le cancer » 

Jacques Drouin, Directeur de l’Unité de recherche en génétique moléculaire et professeur titulaire à l’IRCM, a reçu une subvention de 300 000 $ de Génome Québec, Oncopole et IVADO pour son projet intitulé Interprétation de l’épigénome du cancer par des outils novateurs d’intelligence artificielle. Ce projet sera mené en collaboration avec Marc G. Bellemare, chercheur reconnu à l’échelle internationale dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) et des méthodes d’apprentissage profond.
« Les défis demeurent nombreux dans notre compréhension du cancer. L’ajout d’outils d’intelligence artificielle à nos recherches permet une meilleure interprétation d’une grande quantité de données, accélérant ainsi nos efforts de recherche. C’est une avenue que nous cherchons à exploiter davantage au sein de l’IRCM pour améliorer notre impact et faire une différence encore plus grande dans la vie des patients atteints de différentes maladies comme le cancer, » explique Jacques Drouin. 

L’épigénome est l’enveloppe moléculaire du génome d’une cellule et reflète la fonction de la cellule. Il s’agit d’un assemblage complexe de différents marqueurs protéiques qui, ensemble, donnent une signature unique aux différents types de cellules. Par conséquent, l’étude de l’épigénome permet de distinguer les cellules cancéreuses des cellules normales et pourrait, à ce titre, s’avérer un moyen très efficace de procéder à une évaluation personnalisée des différents cancers. Les signatures de l’épigénome sont cependant assez complexes et ne sont comprises que sommairement pour l’instant. Ce projet vise à élaborer des approches d’intelligence artificielle s’appuyant sur des méthodes de pointe en la matière pour interpréter de manière cohérente le paysage épigénomique et le convertir en un outil de précision pour la prise en charge du cancer.

Jacques Drouin est biologiste moléculaire et généticien avec une longue expérience et des contributions nombreuses sur la régulation de l’activité génique, la génomique, l’épigénomique et la biologie du cancer. En plus d’être chercheur à l’IRCM, il est professeur à l’Université de Montréal et professeur associé à l’Université McGill. Il est membre de la Société royale du Canada ainsi que l’Académie canadienne des sciences de la santé, et il a reçu un diplôme Honoris Causa de l’Université d’Aix-Marseille. Ses contributions portent sur les bases moléculaires de la fonction, du développement et des pathologies de l’hypophyse. Il a découvert des facteurs de transcription impliqués dans les déficiences hormonales et des mécanismes de rétroaction des glucocorticoïdes impliqués dans la résistance hormonale des adénomes qui causent la maladie de Cushing. 
Nos félicitations à Jacques Drouin et nos remerciements à Génome Québec, Oncopole et Ivado pour l’appui financier. 
 

Source

Jacques Drouin
Directeur d'unité de recherche
Téléphone :
514 987-5680