Institutionnel

L’IRCM rend hommage à 50 ans d’excellence en sciences biomédicales

4 oct. 2017 | 50e anniversaire

Toutes les nouvelles

Dans le cadre des festivités de son 50e anniversaire, l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) a tenu un symposium mémorable afin de relater les différents jalons de son histoire.

Plus d’une quinzaine de chercheurs et d’anciens étudiants ont ainsi pris part aux panels qui retraçaient les cinq décennies de l’Institut. Ponctués de récits marquants et d’anecdotes scientifiques colorées, l’ensemble des témoignages des participants traduisait leur profond attachement envers l’IRCM. 

« Un élément clef ressort des présentations du Symposium : l’excellence de l’Institut est non seulement attribuable à ses accomplissements scientifiques, mais également à la qualité et à la passion gens qui y ont œuvré et qui y œuvrent aujourd’hui », a commenté Mathieu Ferron, président du comité organisateur de l’événement et directeur de l’unité de recherche en physiologie intégrative et moléculaire de l’IRCM.

Le Symposium rassemblait plusieurs autres représentants de marque, dont Jacques Genest junior, fils du fondateur de l’Institut, Jacques Genest; Detlev Ganten, fondateur du World Health Summit; Marc Miller, député fédéral de Ville-Marie—Le Sud-Ouest—Île-des-Sœurs; Serge Marchand, directeur scientifique des Fonds de recherche du Québec – Santé; ainsi que Mona Nemer, conseillère scientifique en chef du Canada. La Fondation de l’IRCM a également saisi l’occasion pour lancer le programme Mon siège, mon IRCM. L’initiative a pour objectif de créer le Fonds Jacques-Genest, qui permettra d’offrir une bourse à un étudiant au doctorat ou à un stagiaire postdoctoral. 

« J’aimerais souligne le travail remarquable du comité organisateur du Symposium, qui constitue un événement inoubliable », a conclu Tarik Möröy, président et directeur scientifique de l’IRCM. « Je souhaite que les 50 prochaines années de l’Institut soient aussi riches en succès que ceux que nous avons eu la chance de découvrir en si bonne compagnie aujourd’hui. De plus, je tiens à souligner les présentations des chercheurs de la relève. Ceux-ci ont démontré une fois de plus que l’IRCM a la capacité de former l’élite scientifique de demain. »