Institutionnel

Retraite d’Yves Berthiaume, vice-président, clinique et recherche clinique

14 déc. 2018 | Communauté interne

Toutes les nouvelles

Le 13 décembre, l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) a rendu hommage à Yves Berthiaume, vice-président, clinique et recherche clinique, afin de souligner son départ à la retraite. 

« Le Dr Berthiaume a été un très précieux collègue, en plus d’être un clinicien chercheur chevronné et accompli. À titre de vice-président, clinique et recherche clinique, il était membre du comité de direction de l’Institut et a notamment joué un rôle essentiel dans la mise sur pied du Centre de recherche sur les maladies rares et génétiques chez l’adulte de l’IRCM, qui a ouvert ses portes en 2016. À cet effet, l’Institut a depuis établi trois nouvelles cliniques en immunodéficience primaire, en maladies rénales rares et en dyslipidémies génétiques », a déclaré Tarik Möröy, président et directeur scientifique de l’Institut. « La communauté de l’IRCM, y compris les patients de la clinique de l’Institut, le remercie très sincèrement pour son engagement et son soutien continu et indéfectible dans le développement de nos activités de recherche clinique. »

Yves Berthiaume est diplômé en médecine de l’Université de Sherbrooke. Spécialisé en pneumologie et physiologie, il a suivi sa formation postdoctorale à l’Université de Californie à San Francisco. Pneumologue de renom, le Dr Berthiaume a publié plus d’une centaine d’articles scientifiques dans de prestigieuses revues. Ses intérêts de recherche portent sur le rôle de l’épithélium pulmonaire dans la pathophysiologie de maladies telles que la fibrose kystique ou l’œdème pulmonaire. 

Le Dr Berthiaume est également chercheur associé au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), pneumologue et membre actif de la clinique de fibrose kystique du CHUM et professeur titulaire à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. De 2012 à 2018, il a dirigé une clinique de fibrose kystique située à l’IRCM et une unité de cherche en biologie cellulaire et moléculaire du poumon, également à l’Institut. 

La vice-présidence, clinique et recherche clinique, sera assurée par intérim par Sophie Bernard, directrice de la clinique de lipides, nutrition et prévention cardiovasculaire et de la clinique de dyslipidémies génétiques à partir du 1er janvier 2019.