Recherche

Une prestigieuse bourse postdoctorale Banting pour Ariel Cascio, chercheuse en éthique

16 août 2018 | Subventions

Toutes les nouvelles

Ariel Cascio, stagiaire postdoctorale à l'Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), s’est récemment vu décerner une très convoitée bourse Banting. La prestigieuse bourse appuiera le projet de recherche de la Dre Cascio, intitulé Développer une éthique orientée vers la personne pour la recherche en autisme : diversité, inclusion et collaboration avec des groupes de défense des droits des personnes autistes, sous la supervision d’Eric Racine, directeur de l'unité de recherche en éthique pragmatique de la santé de l’IRCM.

Alors que de nombreuses études impliquent des participants autistes, certaines d'entre elles présentent des lacunes importantes, plus particulièrement celles qui demandent les opinions et les points de vue des personnes avec un trouble du spectre de l’autisme. Les chercheurs trouvent peut-être difficile de lancer des projets adaptés aux personnes autistes. C'est pourquoi Ariel Cascio souhaite développer des lignes directrices d’éthique qui pourraient aider les chercheurs à rendre compte de la neurodiversité.

Pour ce faire, le Dr Cascio et ses collaborateurs ont mis sur pied un groupe de travail composé d'intervenants qui gravitent dans le milieu de l'autisme, tels que les personnes autistes, les parents, les chercheurs, les groupes de défense des droits des personnes autistes et le personnel soignant. L'équipe de recherche prépare actuellement un rapport résultant des commentaires et recommandations du groupe de travail; ce document répertoriera les meilleures pratiques pour l'inclusion des personnes autistes en recherche.

La bourse Banting, qui est décernée par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), permettra à la Dre Cascio d’amener ses recherches encore plus loin. « Il était important de mettre ces concepts sur papier, mais maintenant nous voulons les tester, a-t-elle déclaré. Nous aimerions évaluer l’incidence de nos propositions sur l'expérience des personnes autistes qui participent à un contexte de recherche; cela nous aiderait à enrichir ces lignes directrices. La subvention Banting permettra de réaliser cette prochaine étape. »

La Dre Cascio souligne également que les bourses Banting favorisent la création d'une communauté de stagiaires postdoctoraux au Canada. « J'ai remarqué qu’un autre boursier CRSH Banting étudie aussi l'autisme », a-t-elle déclaré. « Nous sommes actuellement en contact avec lui. »

À propos des bourses Banting
Le Programme de bourses postdoctorales Banting offre du financement aux meilleurs candidats postdoctoraux, au niveau national et international, afin qu'ils contribuent à l'essor économique, social et scientifique du Canada. Son objectif est d'attirer et de retenir les meilleurs chercheurs postdoctoraux, de leur permettre de développer leur potentiel de chef de file et de les positionner pour qu'ils réussissent comme futurs chefs de file en recherche. Chaque bourse Banting est d’une valeur de 70 000 $ par année, pour une durée de deux ans.