Recherche

Une subvention de 1,2 million de dollars pour étudier une nouvelle approche pour cibler différents types de cancer où l’oncogène c-Myc est dérégulé

13 fév. 2020 | Subventions

Toutes les nouvelles

Amorchem a récemment annoncé l’octroi d’une subvention de 1,2 million de dollars pour soutenir un projet dirigé par Tarik Möröy, directeur de l’Unité de recherche en hématopoïèse et cancer à l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM). En collaboration avec Nicolas Moitessier, spécialiste de la chimie médicinale et computationnelle à l’Université McGill, le projet a pour but de cibler l’oncogène c-Myc qui est déréglé dans plus de 50% des cancers. 

L’oncogène c-Myc est impliqué notamment dans le cancer du côlon, les leucémies et les lymphomes. Mais il demeure difficile à cibler car il ne contient pas de domaine pouvant facilement être atteint par une molécule thérapeutique. 

« Nos recherches proposent plutôt de cibler un cofacteur de c-Myc (Miz-1) qui est indispensable à sa capacité de réguler la progression du cycle cellulaire et l’apoptose. Et l’appui que nous avons reçu d’Amorchem nous permettra d’accélérer la mise en œuvre de ce projet en vue de développer des stratégies thérapeutiques futures, » affirme Tarik Möröy.

En savoir plus

Communiqué d’AmorChem