Institutionnel

Yannick Cyr devient le premier étudiant à compléter le parcours de doctorat MCM de l’IRCM

13 fév. 2020 | Étudiants

Toutes les nouvelles

C’est cette semaine que Yannick Cyr, doctorant de l’Université de Montréal qui poursuit ses études à l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), a défendu sa thèse de doctorat portant sur les   risques cardio- métaboliques  chez l’humain. Yannick fait partie de la première cohorte d’étudiants inscrits au programme de maîtrise en biologie moléculaire, option médecine cellulaire et moléculaire (MCM) de l’IRCM, et il est le premier de son groupe à défendre sa thèse de doctorat. 

« J’ai choisi le programme de maîtrise MCM de l’IRCM parce qu’il offre un curriculum novateur permettant d’étudier à la fois les besoins de recherches cliniques et les dernières technologies en matière de recherches fondamentales. Le programme MCM m’a offert une vue d’ensemble de ce qui est possible d’accomplir en recherche biomédicale et c’est ce qui a guidé mon choix d’études au doctorat, dans le laboratoire de la Dre May Faraj à l’IRCM », explique-t-il. 

Au sein du laboratoire de Nutrition et lipoprotèines et maladies cardiométaboliques, Yannick a eu l’occasion de développer des projets de recherche fondamentaux qui s’inscrivaient dans un contexte clinique plus large. Les expériences sur lesquelles il a travaillé en équipe tentaient donc d’expliquer les résultats cliniques. « De ce fait, j’ai toujours eu l’impression de plancher travailler sur des expériences dont la portée était réelle, applicable et pertinente pour le domaine », conclut-il.  

Son expérience au sein du programme MCM lui sert de véritable tremplin pour sa carrière. Yannick se prépare maintenant à entreprendre des études post-doctorales au réputé Langone Medical Center de New York University où ses projets porteront sur la régulation du risque cardiovasculaire par les ARN non-codants. 

Félicitations Yannick et bonne continuation!

À propos du programme de maîtrise et de doctorat en médecine cellulaire et moléculaire
L’option en médecine cellulaire et moléculaire (MCM) de l’IRCM vise à former une relève scientifique possédant des connaissances approfondies en biologie moléculaire et sensibilisée à une vision globale de l’étude des maladies humaines. Le programme de maîtrise se déroule selon un cheminement accéléré d’un an, permettant un passage au doctorat sans rédaction de mémoire. Les   étudiants participent à des cours théoriques et pratiques, et suivent deux stages intensifs de quatre mois dans deux laboratoires différents de l’IRCM. 

La maîtrise et le doctorat MCM sont affiliés aux Programmes de biologie moléculaire de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. Pour en savoir davantage, visitez le site Médecine cellulaire et moléculaire.