Cancer et maladies génétiques

Génomique fonctionnelle et ARN non codants

Sous la direction de Martin Sauvageau

Unité de recherche

Les efforts menés pour comprendre les interactions génétiques et moléculaires contribuant au développement et à la progression des maladies se sont surtout concentrés sur les gènes codant les protéines, laissant le génome non codant largement sous-exploré. On sait maintenant qu’une grande partie de ces régions non codantes sont transcrites, générant des milliers de longs ARN qui ne codent pas pour des protéines (lncRNAs). Ces lncRNAs sont exprimés avec une spécificité tissulaire exquise et régulent divers processus cellulaires. Plusieurs études ont également montré que les loci de lncRNAs sont fréquemment mutés et leur expression déréglée dans une grande variété de maladies humaines. Cependant, nous n’avons qu’une compréhension très restreinte de la contribution des lncRNAs dans l’établissement ou la progression des maladies in vivo. La façon dont ils affectent les programmes transcriptionnels et les voies de signalisation est également largement inconnue. Ainsi, l’un des principaux défis pour comprendre l’influence du génome non codant sur la santé humaine n'est pas seulement de déterminer quels lncRNAs sont fonctionnels, mais aussi de déchiffrer comment ils accomplissent leurs tâches et affectent le développement des maladies.

L’objectif du laboratoire est de mieux comprendre l’impact que les lncRNAs et les régions non codantes ont sur la santé et les maladies humaines et de fournir les bases moléculaires nécessaires au développement de nouveaux outils thérapeutiques ciblant l’ARN. Pour ce faire, le laboratoire tire parti de données de génétiques humaines pour identifier les lncRNAs dans les régions du génome associées à divers maladies. Les membres de l'équipe utilisent des modèles de souris génétiquement modifiés et des systèmes cellulaires humains combinés à la génomique fonctionnelle et des techniques d’édition du génome basées sur CRISPR pour perturber les fonctions des lncRNAs et caractériser leur rôle au niveau cellulaire et physiologique. Ils visent également à découvrir de nouveaux mécanismes cellulaires médiés par ces ARN non codants en utilisant une combinaison d’approches biochimiques, d’édition du génome, de génomique à haut débit et de bioinformatique pour caractériser les partenaires d'interaction et comprendre comment des séquences d’ARN spécifiques médient leur fonction.

Martin Sauvageau

Directeur d'unité de recherche

Téléphone :
514 987-5599
  • Directeur, Unité de recherche en génomique fonctionnelle et ARN non codants, IRCM
  • Professeur adjoint de recherche IRCM
  • Professeur-chercheur adjoint, Département de biochimie et médecine moléculaire, Université de Montréal

Autres affiliations

  • Membre, The RNA Society

Diplômes et expériences pertinentes

  • Stage postdoctoral, Department of Stem Cells and Regenerative Biology and the Broad Institute of MIT and Harvard, Harvard University, Cambridge, États-Unis
  • Senior Research Associate, Institute for RNA Medicine, Beth Israel Deaconess Medical Center, Harvard Medical School, Boston, États-Unis
  • Ph. D. en médecine expérimentale, Département de médecine, Université McGill
  • B. Sc. en microbiologie et immunologie, Département de microbiologie, infectiologie et immunologie, Université de Montréal
Martin Sauvageau
Directeur d'unité de recherche
Téléphone :
514 987-5599
Mariana Correro
Adjointe administrative
Téléphone :
514 987-5509
David Ferland-McCollough
Associé(e) de recherche
Jean-François Laurendeau
Étudiant(e) à la maîtrise

Publications

Soutenir la recherche biomédicale

Faites une différence pour les chercheurs et les étudiants en santé grâce à votre don.
Donner à la Fondation de l'IRCM

Communiquez avec nous

Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM)
110, avenue des Pins Ouest
Montréal (Québec) Canada H2W 1R7

Nous joindre
Cancer et maladies génétiques