Recherche

La Société de recherche sur le cancer remet 360 000 $ à trois chercheurs de l’IRCM

24 nov. 2016 | Subventions, Cancer

Toutes les nouvelles

La Société de recherche sur le cancer (la Société) a récemment annoncé l’octroi de ses subventions pour l’année 2016. Parmi les 61 nouveaux projets de recherche appuyés figurent ceux de Jean-François Côté, Tarik Möröy et François Robert, trois chercheurs de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM). 

Ces trois projets de recherche, auxquels la Société a respectivement alloué une subvention de 120 000 $ sur deux ans, contribueront à une meilleure compréhension des mécanismes d’apparition du cancer ainsi qu’à l’amélioration des traitements et de la qualité de vie des patients.

Jean-François Côté, directeur de l’unité de recherche en organisation du cytosquelette et migration cellulaire, a reçu une subvention conjointe de la Société et du Fonds commémoratif Rina Primeau pour la recherche sur le cancer du sein pour son projet Rôle d’ACF7, une protéine liant les microtubules, dans la progression du cancer du sein.

Tarik Möröy, directeur de l’unité de recherche en hématopoïèse et cancer, a reçu une subvention de fonctionnement de la Société pour son projet Rôle de Miz-1, une protéine avec une domaine POZ et un co-facteur de c-Myc, dans les leucémies aiguës lymphoblastiques induites par NOTCH.

François Robert, directeur de l’unité de recherche sur la chromatine et l’expression du génome, a reçu une subvention de fonctionnement de la Société pour son projet Étude du rôle de la transcription cryptique médiée par H2A.Z dans les cancers.

L’IRCM est heureux de bénéficier une fois de plus des subventions de la Société de recherche sur le cancer et du soutien du Fonds commémoratif Rina Primeau. Cette aide financière aura des retombées certaines sur ses efforts dans la lutte contre le cancer grâce à ses connaissances acquises au cours de 50 ans de recherche fondamentale et appliquée.

« L’IRCM est l’un de nos récipiendaires importants de subventions de recherche au pays et nous sommes très heureux d’appuyer ces scientifiques de haut niveau », a ajouté Andy Chabot, président de la Société de recherche sur le cancer.