Recherche

Les cellules «brouillées» se réparent

28 jan. 2020 | Cancer

Toutes les nouvelles

Dans le corps humain, les cellules se protègent contre les microbes pathogènes en brouillant leurs lipides dans une forme plus liquide, selon une récente étude d’une équipe de recherche internationale dirigée par l’Institut de recherches cliniques de Montréal et l’Université de Montréal.


Les cellules humaines ont un mécanisme de défense qui les protège des attaques microbiennes, a découvert une équipe de chercheurs de Montréal.


Lorsque les microbes s’introduisent dans le corps humain, ils libèrent des toxines qui peuvent endommager les cellules en perçant des trous dans la couche cellulaire externe, ce qui met les cellules à risque d’exploser et de mourir. Pour se défendre, les cellules brouillent leur graisse membranaire (lipide) dans une forme plus liquide qui leur permet de réparer ces trous, a constaté l’équipe de recherche.


Et ces réparations empêchent les cellules d’exploser.

Dirigée par André Veillette, professeur de médecine à l’Université de Montréal et chercheur à l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), la découverte a récemment été publiée dans Cell Reports.

«Notre corps est très intelligent, a déclaré André Veillette. Certains microbes provoquent des maladies en perçant des trous dans la couche externe des cellules et en tuant ces cellules. Mais notre corps a la capacité de réparer ces trous. Nous avons identifié une molécule, connue sous le nom de TMEM16F, qui peut réparer les trous et empêcher les cellules de mourir.»

Les chercheurs espèrent qu’en stimulant le brouillage de la graisse des cellules avec de nouveaux médicaments, ils pourraient aider à protéger les humains contre certains microbes comme la listeria, qui provoque une diarrhée sévère, et le streptocoque, qui peut déclencher la destruction des cellules sanguines.

Source
https://www.cell.com/cell-reports/fulltext/S2211-1247(19)31723-1#.XjBdXfWxNX4

Contact
​​​​​​​Carolyne Lord, vice-présidente, communications et relations publiques, IRCM
514 987-5535 | carolyne.lord@ircm.qc.ca